Internet est un gigantesque réseau, qui comprend des millions de pages Web, bases de données et serveurs fonctionnant 24 h/24 et 7 j/7. Mais l’Internet «Clear Web», composé de sites Web tels que Wikipédia, Google, Amazon, YouTube, Facebook et autres, ne constitue que la partie visible de l’iceberg. Sous la surface se trouve le Deep Web (Web profond) et le Dark Web (Web sombre), qui représentent environ 90% de l’ensemble des sites Internet.

New-Mockup-1
Source: Waytolearnx

Avant de commencer, sachez que cet article est à vocation informative, il ne s’agit pas d’encourager nos lecteurs à pratiquer des activités illégales via le dark web.

Qu’est ce que le Deep Web ?

Le Deep Web correspond à toutes les pages internet qui ne sont pas référencées par les moteurs de recherche (Google, Qwant, Bing et autres). Il comprend le Dark Web et tout un océan d’autres pages internet.

Le Deep Web n’est pas aussi illégal, aussi dangereux qu’il n’y paraît. Bien au contraire, la majeure partie du deep web est innocente et se compose par exemple des pages accessibles uniquement après authentification, comme la page de connexion de votre banque en ligne, votre Webmail, ou encore des bases de données d’entreprises. En effet, nous pouvons y trouver des sites protégés par des codes, des sites mal fait, des sites sans hyperliens faisant leur promotion et isolés, des pages entièrement dynamiques où le contenu change en fonction de certains paramètres ou encore des sites qui utilisent des technologies que le robot d’indexation Google ne comprend pas.

Qu’est-ce que le Dark Web ou le Darknet ?

Le Dark Web (« web sombre », aussi surnommé « Darknet ») est un ensemble de sites internet qui se trouvent sur un réseau crypté et qui ne sont pas référencés par les moteurs de recherche traditionnels.

Le dark web est le recoin le plus bas du Deep Web et donc d’Internet. Pas facile d’accès car il faut connaître les adresses spécifiques et utiliser des navigateurs dédiés. Les moteurs de recherche ne connaissent pas cette partie du web et le chargement des différents contenus peut être vraiment lent. La règle sur le dark web est l’anonymat, les connexions sont indirectes car ils passent par beaucoup de nœuds.

En effet, le dark web contient des sites web plus obscurs, consacrés à toutes sortes de pratiques illégales : vente d’articles volés, vente d’armes et de drogue, pédopornographie, vente de données personnelles volées, ventes d’organes… Ces sites illégaux se cachent généralement derrière ce que l’on appelle le réseau Tor. Vous ne les trouverez pas avec un navigateur traditionnel.

 

Comment accéder au Dark Web

Accéder au Dark Web n’est pas si compliqué. Il suffit d’installer et d’utiliser Tor (The Onion Router). En effet, Tor Browser ne propose pas d’historique ni de sauvegarde de vos données; des éléments qui vont donc de pair avec l’anonymat.

Vous pouvez vous rendre sur Tor Project et télécharger le navigateur Tor.

Une fois le téléchargement terminé, lancez l’application et les réglages se feront automatiquement. Le navigateur s’ouvre une fois le processus terminé. Vous pouvez ensuite naviguer sur le web avec un navigateur qui vous permet de masquer votre adresse IP et, donc, de laisser moins de traces de votre passage. Néanmoins, votre vitesse de connexion sera réduite car les requêtes que vous ferez, passeront par plusieurs nœuds. Ce sont ces derniers qui vous permettent de cacher votre adresse IP.

Le plus difficile avec le Dark Web est probablement de s’orienter. Bitech Geek ne pourra pas vous aider énormément car nous ne recommandons en aucun cas à nos lecteurs de se rendre sur le Dark Web, et cet article n’a qu’un but informatif. Cependant, si vous décidez d’y aller, vous pouvez vous rendre sur Hidden Wiki, une sorte de Wikipédia qui rassemble les fameuses URLs non indexées sur les moteurs de recherches classiques. Toutes sont en .onion et ne sont pas accessibles via un navigateur traditionnel.

Télécharger le navigateur Tor ici

 Mis en garde

Naviguer sur le Dark Web n’est pas sans danger. Si vous vous y aventurez, vous vous exposez à des risques comme :

  • La cyberattaque. Plusieurs sites ou fichiers peuvent contenir des virus et peuvent ouvrir les portes aux pirates.
  • L’hameçonnage. N’étant pas contrôlé, il peut exister plusieurs clones de sites ayant pour objectifs le vol de vos données
  • L’arnaque. Le Dark Web étant anonyme, le vendeur et l’acheteur sont anonymes. En cas d’achat, votre vendeur pourrait disparaitre avec votre argent.
  • Et bien d’autres…
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.